Verrière : les différents types

Les verrières constituent des ouvrages esthétiques contemporains en raison de leurs caractères décoratifs et fonctionnels. Une fois installées, elles assurent un éclairage optimal des pièces en facilitant l’entrée de la lumière naturelle. Elles peuvent aussi servir de cloison pour personnaliser les espaces intérieurs. Au regard des différentes raisons pour lesquelles elles sont utilisées, elles se déclinent sous plusieurs formes. Focus sur les différents types de verrières.

La verrière en bois

Ce type de verrière est une surface vitrée assez grande dont les structures sont en bois. Autrefois utilisée dans les ateliers pour séparer les bureaux, elle sert désormais à structurer tout type d’intérieur.

Le bois est un matériau noble et vintage qui sublime les décorations de type rustique en accentuant leur côté authentique. À bien des égards, l’utiliser comme châssis est assez intéressant. Pour le plus grand bonheur des amoureux de ce matériau, il existe plusieurs styles de verrières en bois. Il s’agit notamment de :

  • la verrière en bois simple constitué uniquement de travées
  • la verrière en bois avec travées et traverses
  • la verrière en bois doté de soubassement.

Ce type de verrière possède un grand nombre d’avantages, et aussi quelques inconvénients.

Avantages

L’un des avantages de la verrière en bois est que vous pouvez lui appliquer de nombreuses finitions (peinture, lasure et autre). Elle constitue également un très bon isolant vis-à-vis du bruit et de la température. De plus, elle est très facile à poser et ne nécessite pas assez de travail la plupart du temps. Comparée à la verrière en acier, elle est assez économique.

Inconvénients

Malgré les avantages, de ces verrières elles présentent quelques inconvénients qui surviennent au fil des années. En effet, étant plus ou moins léger, il peut arriver qu’elle se déforme (surtout si les tasseaux utilisés sont trop fins). De plus lorsque la finition est faite avec de la peinture, il est possible qu’elle s’écaille après quelques années. Dans le cas où vous la mettez dans une pièce humide, il est possible que le bois gonfle. Ce gonflement peut conduire au bris des vitres de la verrière. Un autre inconvénient mineur est qu’elle doit être très régulièrement entretenue.

En tout et pour tout, il est possible d’éviter un maximum d’inconvénients en choisissant un bois de qualité pour le châssis.

La verrière en aluminium

L’aluminium est un matériau ayant la particularité de combiner légèreté et solidité. Il peut donc supporter des vitres de très grandes dimensions même si les montants de la structure sont fins. Aussi, ce matériau se décline en plusieurs couleurs et n’a pas forcément besoin d’être peint. De plus, il ne peut ni se déformer ni être attaqué par la rouille et ne peut pas non plus être affecté par les intempéries.

Les verrières ayant une structure en aluminium peuvent prendre bien des formes. Il est d’ailleurs très facile de les équiper de fenêtres, de portes et éventuellement d’un toit.

Le plus grand inconvénient de la verrerie aluminium est qu’il n’est pas un bon isolant thermique. Toutefois, il existe un moyen assez simple pour pallier ce problème. Il s’agit de la technique de « rupture de pont thermique » qui consiste à pourvoir la verrerie d’un système d’isolation vis-à-vis de l’extérieur. Cette technique permet également de contrer le phénomène de condensation et d’apparition de moisissures.

Dans l’éventualité où vous prévoyez installer une verrière en aluminium, vous pouvez choisir entre les différents styles qui existent. Comme dans le cas des verrières en bois, vous pouvez opter pour une verrière en aluminium simple composé de travées. Ces dernières peuvent aussi être entrecoupées de traverses. Une autre possibilité est de doter la partie basse, d’un soubassement qui peut être en aluminium, en plâtre, en brique, etc. Tout va dépendre du budget dont vous disposez et de l’effet que vous souhaitez avoir.

La verrière sur mesure

Une verrière sur mesure est une verrière créée et personnalisée selon vos goûts. Vous avez donc la possibilité de choisir le type de verre, le matériau ainsi que la couleur qui vous va le mieux. Ce type de verrière contrairement aux verrières standards est spécialement conçu pour s’adapter à la structure à laquelle elle est destinée. Le châssis, les travées et les traverses peuvent être en bois, en aluminium ou en acier.

Une fois que les mesures sont bien prises, il vous suffit de communiquer vos exigences ainsi que le design qui vous plaît à des professionnels. Qu’il s’agisse d’une verrière simple, d’une cloison ou d’une imposte, ces derniers se chargeront de la conception et du montage. Vous pouvez lancer votre commande de verrière en vous basant sur un modèle existant ou qui est le fruit de votre imagination. S’il s’agit d’un style possible à réaliser, les spécialistes peuvent le fabriquer sans aucun problème.

Pour aller plus loin

Quelle cloison pour supporter une verrière ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *