Quelle peinture pour peindre une tondeuse ?

Comme pour tous les appareils agricoles ou ménagers, la tondeuse nécessite un entretien régulier. Grâce à la maintenance, la tondeuse garde un bon état général, évite la rouille et préserve les lames. Cependant, la surface de la machine est souvent exposée à une multitude d’agents environnementaux, comme les changements climatiques ou les éraflures liées à différents débris.

La peinture d’une tondeuse s’en trouve vite attaquée si elle n’est pas adéquate aux aléas de l’environnement. Actuellement, un certain nombre de peintures sont commercialisées et remplissent sans problème le cahier des charges d’une peinture pour tondeuse : résistante, étanche, antirouille, effet couvrant ou encore large gamme de couleur et d’effets. 

La peinture pour carrosserie

La peinture spéciale carrosserie est une des peintures les plus populaires pour redonner vie aux carrosseries en tout genre : voiture, moto, tracteur ou tondeuse, la liste est longue.

C’est aussi l’un des moyens les plus simples, car une peinture pour carrosserie en pot ou en bombe regroupe un large éventail de matières. Ainsi, il devient inutile de voir la composition de la peinture, elle est adaptée à toutes les machines.

La peinture pour carrosserie a plusieurs avantages :

  • Résistante aux éraflures
  • Facile à appliquer
  • Temps de séchage rapide
  • Résistante aux changements atmosphériques

Pour peindre une tondeuse avec cette peinture, il suffit de quelques étapes :

          Dans un premier temps, il faut poncer la surface avec un grammage fin avant de la dépoussiérer.

          Ensuite, s’il y a une présence de gras, il est impératif de l’enlever pour que la peinture adhère bien. Pour ce faire, un dégraissant ou de l’eau chaude peuvent faire l’affaire.

          Et pour finir, une fois que la surface est propre, deux à trois couches de peinture suffisent, que ce soit à l’aide d’un pinceau ou par pulvérisation.

La peinture glycérophtalique

Il existe sur le marché des peintures spécifiques pour les machines agricoles. La peinture glycérophtalique est l’une d’entre elles grâce à ses nombreuses qualités :

  • Grand pouvoir couvrant
  • Haute solidité face aux intempéries
  • Résistante aux chocs
  • Optimale contre l’humidité
  • Applicable aussi sur les jantes et le moteur des machines

La peinture glycérophtalique se positionne comme une innovation dans le domaine. Son seul défaut est son odeur, lors de l’application, qui est assez forte en général.  

Pour peindre une tondeuse avec cette peinture, il suffit de suivre exactement les mêmes étapes que pour une peinture spéciale carrosserie.

Il est favorable de l’appliquer dans une pièce aérée, d’une température ambiante qui se situe entre 16°C et 20°C.

La peinture cellulosique

Au même titre que la peinture glycérophtalique, la peinture cellulosique se présente comme un progrès dans le monde de la peinture mécanique. Elle affiche de nombreux atouts idéals pour peindre une tondeuse :

  • Haut pouvoir garnissant
  • Résistante aux chocs
  • Très bonne face à l’humidité
  • Résiste à l’abrasion

Composé en bonne partie de solvant, la peinture cellulosique nécessite plusieurs couches pour un bon rendu. Généralement, 3 couches au minimum sont recommandées pour un résultat uniforme et résistant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *